Être Et Mieux-Etre
EEME - Chance - Xabi

Cultiver sa chance

La chance semble sourire à certains plus qu’à d’autres. Ainsi, les personnes heureuses paraissent avoir plus de chance, quand leurs opposés donnent à l’inverse l’impression de n’attirer que difficultés, échecs et catastrophes. Qu’est-ce que le phénomène de chance ? Est-il dû au hasard ? Qu’est-ce qui sépare les chanceux des autres ? Et comment pourrions-nous cultiver notre chance ?

Définir la chance

« La chance est la forme laïque du miracle. » - Paul Guth

EEME - Chance - Xabi

Il y a ceux qui croient en la chance, ceux qui n’y croient pas, et ceux qui y croient, mais qui pensent que cela n’arrive qu’aux autres.

La chance est un phénomène rassurant qui permet d’expliquer l’inexplicable. En effet, il est plus agréable de croire en sa bonne étoile que de vivre dans l’angoisse permanente que le pire pourrait survenir à tout instant. C’est la raison pour laquelle, nombre d’entre nous avons besoin de croire au miracle ou au moins à la chance.

La chance se définit comme une manière de traiter les informations et les émotions qui résultent d’un événement. Ainsi, nous donnons vie à la chance en accordant une incidence heureuse ou non à une situation. Grâce à cette interprétation du hasard ou à notre manière d’avoir foi en notre existence, il nous est possible de s’estimer chanceux ou non. Notre responsabilité nous invite alors à œuvrer à notre bonne fortune.

La chance est un système interne bienfaisant, partez à sa rencontre.

Se positionner face à la chance

« Nul n’est plus chanceux que celui qui croit à sa chance. » - Proverbe allemand

Chacun de nous, par son histoire et son identité, a une représentation qui lui est propre des événements qui rythment son existence. Nous pouvons par exemple, ne pas avoir été épargnés par le sort et nous estimer chanceux malgré tout. Ou à l’inverse, habitués à nous lamenter, nous pourrions ne pas déceler une opportunité qui s’offrirait à nous. Il s’agit en réalité de l’interprétation que nous faisons des faits qui marquent notre parcours.

Ainsi, les chanceux ont tendance à penser qu’ils ne connaîtront principalement que le bonheur, quand les malchanceux seraient plutôt convaincus qu’ils ne vivront que malheurs et déconvenues. Les premiers auront alors tendance à accepter les événements imprévisibles et incontrôlables comme une manière d’être positionnés sur un chemin récompensant. Quand les seconds seraient intimement persuadés qu’il pourrait s’agir d’une preuve supplémentaire de leur infortune.

Il convient alors de dire que la chance a une réelle influence sur les chanceux autant que sur les malchanceux. De plus, les attentes que nous pouvons avoir ont de véritables répercussions sur nos mécanismes d’action. Pourquoi mettrions-nous tout en œuvre dans l’atteinte d’un objectif si nous sommes persuadés qu’il est voué à l’échec ? Autrement dit, la vision de notre avenir a un impact considérable sur la réalisation de nos ambitions ou sur les prophéties de notre déveine.

Pour accéder à la chance, commencez par croire en elle !

Cultiver sa chance

« Apprenez à échouer ou vous échouerez à apprendre. » - Tal Ben-Shahar

La vie nous enseigne que certaines choses dépendent de nous, quand d’autres ne sont pas de notre ressort. Dans le premier cas, il nous est possible d’agir et ainsi d’avoir une réelle influence. Dans l’autre cas, nous ne pouvons les changer, mais nous avons le pouvoir de les accepter comme des faits et de les transformer en de véritables opportunités d’apprentissage. Ainsi, notre part de responsabilité réside dans notre réaction.

Il nous est toujours possible de traiter ou de recycler les revers pour en faire des expériences constructives. Pour ce faire, quelques questions que nous pouvons nous poser : Quel côté positif se cache derrière cet événement ? Que devons-nous comprendre de cette situation ? Quelles actions pouvons-nous mettre en place pour en tirer avantage ?

Ne laissez pas les événements vous impacter aveuglément, relativisez puis rebondissez.

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va. » - Sénèque

Pour attirer et faire perdurer la chance, il est essentiel de préparer le terrain afin que les opportunités puissent s’y développer. Dans un premier temps, il est nécessaire d’avoir des objectifs ou des désirs clairs. En effet, il nous est bien plus simple de planifier des actions concrètes pour donner corps à nos aspirations. A titre d’exemple, si notre rêve est d’habiter dans un pays étranger, il serait bien utile d’en connaître la langue. Prendre des cours pour pouvoir comprendre et se faire comprendre dans notre future terre d’adoption pourrait être la première étape dans la réussite de notre projet.

Interrogez-vous sur le moteur de votre vie, il vous permettra de construire votre parcours chance.

« La chance sourit aux audacieux » - Proverbe français

Dans un second temps, il est impératif de se rendre ouvert et disponible à ce qu’il se passe autour de nous. Cette attitude nous invite à capter les informations intéressantes, à saisir les occasions favorables ou à l’inverse, à déjouer les écueils. Enfin, cela nous permet d’orienter notre énergie dans la réussite de notre projet.

La chance en tant que compétence donne rendez-vous à ceux qui sont prêts à se questionner, à s’adapter et à sortir de leur zone de confort. La chance demande du travail, de l’audace, de la persévérance et de la remise en question pour faire de tout événement une occasion de progresser et une opportunité de réussite. C’est ce qui s’appelle mettre toutes les « chances » de son côté.

Pour être chanceux, sachez gagner les concours de circonstances.

« La vie est une chance, saisissez-la. » - Mère Teresa

La chance n’est pas une circonstance en tant que telle mais une manière de regarder la vie, de saisir les opportunités et de s’améliorer. Elle est également un état d’esprit, une attitude et une discipline de vie.

Et vous, vous estimez-vous chanceux ?

Bibliographie EEME Consulter

Marie-Joséphine Mazza

Praticienne certifiée Hypnose & EMDR

Consultation sur rendez-vous au 06 59 70 60 47

204 avenue du Médoc - 33320 Eysines

Etre Et Mieux-Etre - eeme.fr


Laisser un commentaire