Être Et Mieux-Etre
EEME - Optimisme - Xabi

Oser l’optimisme

La vie est jonchée d’événements tantôt positifs, tantôt négatifs. Il y a alors d’un côté les personnes positives qui passent parfois pour des illuminés et de l’autre les pessimistes, souvent perçus comme des aigris. Mais, notre vision de la vie a-t-elle une influence sur ce qui nous arrive ? Peut-on éduquer notre mental pour obtenir une existence plus satisfaisante ? Comment cultiver une attitude positive ? Et si l’optimisme était la clé de l’épanouissement ?

EEME - Optimisme - Xabi

Le pessimisme

« L’optimiste voit la rose et non ses épines. Le pessimiste regarde les épines et ne voit pas la rose. » - Khalil Gibran

Notre cerveau semble accorder plus d’importance aux situations négatives et pour cause, notre instinct primaire mémorise en priorité les données problématiques. Ce mode de fonctionnement instinctif permet à l’espèce humaine de s’adapter en milieu hostile pour assurer sa survie.

Dans notre époque moderne, ce sont les actualités négatives qui ont la part belle. En effet, les gros titres sont majoritairement tournés vers les catastrophes, les tragédies, les horreurs… Par conséquent, beaucoup éprouvent la sensation de vivre dans un marasme ambiant où l’humain fait la guerre, détruit la planète. En réponse, la Terre souffre et se révolte. Conclusion ? De la souffrance, de la dévastation et de l’audimat !

Affranchissez-vous de la dictature de l'information ! Vous ne pouvez pas sauver toute la misère du monde, mais vous pouvez certainement donner un coup de pouce à votre niveau.

« On ne peut pas empêcher les idées noires de voler au-dessus de nos têtes, mais on peut les empêcher d’y faire leur nid. » - Proverbe tibétain

La société actuelle est abreuvée d’éléments négatifs et anxiogènes rendant les individus de plus en plus enclins à des humeurs moroses qui peuvent parfois les conduire à la dépression. Ainsi, à penser négativement, on trouve des problèmes partout, alors qu’il serait plus bénéfique de penser positivement pour trouver des solutions à tout.

Le pessimiste a tendance à s’auto-flageller avec des « je suis nul », « je n’y arriverai jamais » le rendant frustré, aigri et malheureux. Et plus il dégage de la négativité et plus celle-ci s’enracine. Car, en ressassant le passé, en ruminant sans cesse les blessures et les échecs, il sape non seulement son estime de soi mais également tout espoir d’un avenir meilleur. Ainsi, tous ces écueils et ces regrets deviennent des traces indélébiles et donnent des généralités du type « j’ai tout raté ».

Cessez d’être aussi dur avec vous-même. Des paroles apaisantes et indulgentes vous permettront d’avoir l’impulsion d’aller plus sereinement de l’avant.

La vie

« Le pessimisme est affaire d’humeur, l’optimisme est affaire de volonté. » - Emile-Auguste Chartier, dit "Alain"

Face à un événement douloureux ou dans un environnement morose, il n’est pas toujours évident de rester optimiste. Aussi, il est essentiel de comprendre l’émotion qui nous traverse puis de trouver une explication positive et rationnelle à ce qu’il nous arrive. Cela nous permet de réfléchir aux potentielles solutions qui peuvent être mises en place pour palier non seulement à la douleur, mais également faire en sorte qu’à l’avenir, dans une situation analogue, nous agissions différemment ou ressentions une émotion négative moins vive.

Ne refoulez pas vos émotions. Au contraire, laissez-les vous traverser puis concentrez-vous davantage sur la raison et non sur le ressenti.

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. » - Winston Churchill

Il convient de chercher les différentes possibilités et les potentielles opportunités qui se cachent derrière chaque difficulté. En effet, il arrive bien souvent qu’un désagrément se révèle être une formidable "chance" d’évoluer qui s’offre à nous. Il s’agit alors de sortir de sa zone de confort pour grandir, plutôt que de se laisser submerger par les événements et de tout laisser tomber. Avant cela, il est bien évident de s’accorder le temps nécessaire pour accepter la nouvelle situation et les émotions qu’elle déclenche.

Digérez chaque situation avant de prendre une quelconque décision.

Il est parfois utile de demander une aide extérieure pour prendre du recul sur ce qui nous arrive et ainsi entrevoir des pistes plus objectives sur les actions qui pourraient être mises en place. Certaines situations se révèlent être de véritables chocs émotionnels et parfois même de réels traumatismes. Nous pouvons alors nous tourner vers des outils thérapeutiques qui témoignent de formidables résultats pour lâcher-prise et distancer des émotions envahissantes et paralysantes.

Ruminer est une incroyable perte de temps et d’énergie. Offrez-vous un bel élan en regardant en direction du futur.

L’optimisme

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » - Bouddha

L’optimisme n’est pas affaire de magie, de déni ou d’incantation. L’optimisme est une manière de penser et d’agir. En effet, il est question dans un premier temps de repérer et de mettre à distance les pensées négatives. Ensuite, il est nécessaire de relativiser en distinguant notamment les faits, des impressions. Cette prise de recul permet alors une meilleure acceptation de la situation et une remise dans l’action.

Le fait d’agir a des conséquences bien plus bénéfiques que de laisser faire les choses. En effet, un comportement actif est toujours plus positif en termes d’estime de soi et de vision d’avenir qu’un comportement passif.

Pour dépasser une situation négative, élaborez une stratégie, faites des choix, agissez !

« Rappelle-toi : l’unique personne qui t’accompagne toute ta vie, c’est toi. Sois vivant dans tout ce que tu fais. » - Pablo Picasso

Pour aller vers le positif, notre cerveau a besoin de nouveauté. Ainsi, pour chasser les pensées négatives, changer d’air ou d’environnement est bénéfique, car notre attention est focalisée sur un contenu inhabituel et donc plus positif. Et plus nous sommes positifs, plus nous apprenons à voir du positif. Notre esprit est alors nourri de manière optimiste qui resurgit sur nos pensées, notre humeur et notre comportement. En étant alors dans cette disposition positive, nous devenons plus attrayants et attirons des personnes bienveillantes qui entretiennent cette vague d’optimisme.

Enfin, une pratique sportive, un sommeil réparateur ainsi qu’une alimentation équilibrée sont des éléments primordiaux qui contribuent au maintien des défenses immunitaires et par conséquent à la bonne humeur. Ainsi, être optimiste permet de vivre plus longtemps et en meilleure santé. Cette disposition d’esprit conduit les optimistes à se comporter de manière active et les oriente vers l’accomplissement personnel. L’optimisme est alors une force vitale, une conquête du bonheur nous poussant à aller de l’avant, à persévérer et à obtenir ce qui nous anime.

Et vous, êtes-vous optimiste ?

Bibliographie EEME Consulter

Marie-Joséphine Mazza

Praticienne certifiée Hypnose & EMDR

Consultation sur rendez-vous au 06 59 70 60 47

204 avenue du Médoc - 33320 Eysines

Etre Et Mieux-Etre - eeme.fr


2 commentaires

  1. Je ne sais pas si je suis optimiste, mais j’essaye ! Ce texte est vraiment intéressant car il pousse à la réflexion. On a envie d’aller plus loin. Les citations sont parfaitement appropriées !
    Bravo et Merci ^^

    1. Bonjour Laura,
      Un grand merci pour ce petit commentaire et ces compliments.
      Il y a une suite logique aux articles. J’espère ainsi que les prochains t’amèneront encore plus loin dans ta réflexion.
      Bien à toi,
      Marie-Joséphine

Laisser un commentaire