Être Et Mieux-Etre
EEME - Bonheur - Mathieu Metzger

Le bonheur

Au vue des nombreux ouvrages publiés ces dernières années, il est clair que le bonheur est au centre de nos interrogations et de nos préoccupations. Mais comment connaître ou reconnaître le bonheur ? Naît-on heureux ou le devient-on ? Existe-t-il des recettes pour y accéder ? Le bonheur serait-il le Graal de notre existence ?

Définir le bonheur

« On appelle « bonheur » un concours de circonstances qui permet la joie. Mais on appelle « joie » cet état de l’être qui n’a besoin de rien pour se sentir heureux… » - André Gide

EEME - Bonheur - Mathieu Metzger

Il n’existe pas une seule et unique définition du bonheur pour la simple et bonne raison que chacun de nous est différent. En effet, ce qui nous anime nous est propre. Cela étant, il existe certains points qui peuvent nous amener à une existence plus heureuse ou plus harmonieuse.

« Etre heureux, c’est apprendre à choisir. Non seulement les plaisirs appropriés mais aussi sa voie, son métier, sa manière de vivre et d’aimer. Choisir ses loisirs, ses amis, les valeurs sur lesquelles fonder sa vie. Bien vivre, c’est apprendre à ne pas répondre à toutes les sollicitations, à hiérarchiser ses priorités. […] Nous choisissons de satisfaire tel plaisir ou de renoncer à tel autre parce que nous donnons un sens à notre vie […] : nous lui donnons à la fois une direction et une signification. » - Frédéric Lenoir

Décider d’être heureux

« Le bonheur vient vers ceux qui croient en lui. » - Ali Ibn Abi Talib

La première des choses pour être ou devenir heureux, est d’y croire et de s’en donner les moyens. Il n’y a pas de meilleure recette pour être malheureux que d’attendre que les autres fassent notre bonheur : nous en sommes les instigateurs et nous n’avons pas la responsabilité du bonheur des autres. Cela ne veut pas dire que nous ne devons pas contribuer au bien-être de l’autre lorsque cela est possible, mais il est l’essentiel de penser avant toute chose à son propre épanouissement.

« En général, les gens sont heureux dans la mesure où ils décident de l’être. » - Abraham Lincoln

Inviter le positif dans sa vie est tout aussi primordial que de mettre de côté le négatif. Or, les médias sont de puissants diffuseurs de mauvaises nouvelles. Le cerveau est ainsi fait qu’il enregistre plus facilement les informations négatives que positives. Nous avons alors tendance à attribuer une plus grande valeur aux événements dramatiques de l’existence, ayant une incidence néfaste sur notre bien-être général.

Pour se sentir bien, il est préférable de s’éloigner des informations négatives. Ne vous inquiétez pas, vous finissez toujours par être informé par votre entourage. Pour attirer la joie, pensez de manière positive, changez de perspective, pratiquez la gratitude !

Apprenez à être reconnaissant de ce que vous avez, de ce que vous vivez et de ce que vous rencontrez.

Profiter des choses simples

« Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus, mais à développer la capacité d’apprécier avec moins. » - Dan Millman

Être heureux, c’est pouvoir fermer les yeux et ne rien vouloir d’autre. Le bonheur ne se résume pas au matériel, mais à ces choses simples auxquelles on ne renoncerait pas, même pour tout l’or du monde. Il ne s’agit pas de mener une vie dans le dénuement, mais plutôt d’être en mesure de déterminer ce qui est important pour nous, ce qui nous anime et ce qui nous apporte de la joie.

Le bonheur réside alors dans le fait de se contenter de plaisirs simples, mieux, de les rechercher ! C’est admirer un beau paysage, s’émerveiller d’un coucher de soleil, partager un moment avec ceux que l’on aime, serrer dans ses bras ses proches, sentir combien on est aimé, rire aux éclats, se remémorer des souvenirs heureux… En réalité, le bonheur se définit bien souvent par des moments inestimables, non quantifiables, le contraire des biens matériels.

Pour être heureux, cultivez les moments et non les objets.

Vivre l’instant

« Aujourd’hui est le plus beau jour de notre vie, car hier n’existe plus et demain ne se lèvera peut être jamais. Le passé nous étouffe dans les regrets et les remords, le futur nous berce d’illusions. Apprécions le soleil qui se lève, réjouissons nous de le voir se coucher. Arrêtons de dire « il est trop tôt » ou « il est trop tard », le bonheur est là, il est l’instant présent. » - Bruno Combes

L'instant présent c'est profiter pleinement de ce que nous faisons en toute circonstance. C’est l’endroit où nous avons la possibilité de construire notre futur, de manifester nos choix. L’instant présent est le point d’origine de notre devenir. Cela signifie que lorsque vous pensez au passé, vous portez votre attention sur ce qui a été et lorsque vous songez au futur, vous portez votre attention sur ce qui n’est pas encore.

« Un homme peut échouer à plusieurs reprises, mais ce n’est pas un échec jusqu’au jour où il commence à blâmer son prochain. »John Burroughs

Vivre l'instant présent signifie également accepter les événements que nous rencontrons et admettre que tout arrive pour une raison. Il est question d’endosser ses responsabilités, sans se blâmer pour ne pas se laisser sombrer, ni accuser les autres de ce qui nous arrive. Il est essentiel de considérer chaque obstacle comme une occasion de relever un défi pour rebondir.

« Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera. » - Bouddha

Ne vous laissez pas envahir par les tracas quotidiens. Ressasser, ruminer n’apporte en rien des solutions. La vocation d’un souci est d’attirer notre attention sur une problématique. Aussi, il est essentiel de considérer les « malheurs » comme des problèmes à résoudre et non comme des malédictions.

Pour votre bien-être, cessez de vouloir tout contrôler et renoncez à toute quête de perfection.

Devenir une meilleure version de soi-même

« Passez tellement de temps à vous améliorer que vous n’aurez plus de temps pour critiquer les autres. »Christian D. Larson

Les réseaux sociaux permettent la mise en scène de notre vie dans un plaisir narcissique. On y montre ce qu’il y a de plus exaltant, de plus beau ou de plus intéressant. Mais derrière ces images à la réalité trop souvent maquillée, un effet de solitude gagne du terrain attisé par une certaine jalousie. On veut être quelqu’un au regard des autres. On se sent exister par l’approbation. Cessez de vous comparer. Concentrez-vous sur votre bonheur et non sur celui des autres. Ne travestissez pas la réalité, soyez vous-même. Soyez fier de qui vous êtes, de ce que vous avez accompli, assumez votre histoire et cessez de vous sous-estimer.

« Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse. » - Proverbe arabe

Cessez d’essayer, ou de trouver des prétextes, passez à l’action ! Arrêtez d’être dans l’attente, agissez ! Si vous voulez être heureux, donnez-vous en les moyens. Abandonnez les schémas qui ne vous ont apporté que tracas ou tristesse. Changez ce qui doit l’être.

« Le bonheur n’est pas quelque chose qui nous arrive mais une compétence que nous développons. » - Matthieu Ricard

N’hésitez pas à repousser vos limites, à essayer de nouvelles choses ou tenter de nouvelles aventures.

« Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’aurez pas faites que par celles que vous aurez faites. Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez. » - Mark Twain

Etre heureux, c’est se sentir vivant, c’est se sentir exister. Ne vous reposez pas sur vos lauriers, n’arrêtez pas d’apprendre. Osez !

Faire le bien

« Avant de critiquer il faut savoir se mettre à la place de celui ou de ceux que l'on critique. » - Gilbert Louvain

La critique est facile, gratuite et souvent blessante. Elle permet de se comparer de manière flatteuse à celui qui est déprécié. La critique n’est positive que lorsque celle-ci est juste, constructive et dont les mots employés n’ont pas vocation de nuire. Aussi, occupez-vous d’abord de vous. Un avis est toujours mieux apprécié lorsque celui-ci est sollicité. Dans le cas contraire, il est parfois bien utile de s’abstenir.

« Il ne faut pas avoir raison, ni trop tôt, ni trop tard, ni tout seul. » - Adolphe d'Houdetot

Les gens parlent souvent pour convaincre, pour imposer leur avis, pour prouver qu'ils ont raison ou que les autres ont tort. L'échange se révèle alors être un moyen de faire plier quand il serait plus juste de faire grandir. Il apparaît bien souvent que vouloir avoir raison donne des débats houleux et stériles.

« L’important n’est pas de convaincre, mais de donner à réfléchir. » - Bernard Werber

Laissez les autres exprimer leur opinion. Il n’est pas toujours nécessaire de trouver un accord. L’essentiel est de pouvoir échanger.

« Lorsque tu parles, tu ne fais que répéter ce que tu sais déjà. Mais si tu écoutes, tu pourras sûrement apprendre quelque chose de nouveau. » - Dalaï Lama

Fréquentez des personnes différentes, passionnantes, elles vous apprendront des choses que vous ignorez et vous tireront vers le haut. Entourez-vous de gens heureux, le bonheur est contagieux. Soyez sincèrement heureux pour les autres. Les belles personnes sont lumineuses et donnent le sourire. Offrez de la réciprocité, de l’attention et de la tendresse, qui sont les piliers indispensables pour se sentir bien et être heureux.

Soyez généreux et altruiste, car contribuer au bonheur des autres et les aider à atteindre leur but, est une belle satisfaction qui nous rend plus heureux et moins susceptibles de déprimer.

Et vous, êtes-vous sur le chemin du bonheur ?

Suggestions de lecture

EEME - Petites strategies du bonheur - Vanessa Mielczareck

Petites stratégies du bonheur - Vanessa Mielczareck 

Nous avons tous le désir d'être heureux en amour, en famille, en affaire... Toutefois, il arrive que nous soyons confrontés à des obstacles qui nous empêchent de l'être vraiment. Le bonheur, ça s'apprend ! Les gens heureux ont leurs secrets - que vous dévoile Vanessa Mielczareck autour de 9 petites stratégies - pour progresser pas à pas sur la voie du bonheur. Au fil des pages, vous saurez comment cultiver un état d'esprit positif, donner du sens à ce qui vous arrive, écouter votre intuition et mettre la chance de votre côté. Chacun d'entre nous possède en lui un capital bonheur à développer... | Acheter sur Amazon

EEME - L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle

L'homme qui voulait être heureux - Laurent Gounelle

Imaginez... Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves. | Acheter sur Amazon

Bibliographie EEME Consulter

Marie-Joséphine Mazza

Praticienne certifiée Hypnose & EMDR

Consultation sur rendez-vous au 06 59 70 60 47

18 rue Pierre de Coubertin - 33700 Mérignac

Etre Et Mieux-Etre - eeme.fr


6 commentaires

  1. Bonjour Marie-Josephine,

    C’est un plaisir de pouvoir lire ton blog. Le bonheur est un questionnement permanent. Je voulais savoir si tu as des ouvrages à me recommander sur le sujet.

    Bravo à toi pour avoir choisi cette voie, à bientôt,
    Yann.

    1. Bonjour Yann,
      Tout d’abord, un grand merci pour ton commentaire et tes encouragements!
      Comme je le disais dans l’article, il existe de nombreux ouvrages. Je te conseille néanmoins dans un premier temps 2 livres de Laurent Gounelle: “L’homme qui voulait être heureux” et “Les dieux voyagent toujours incognito”. Dans un autre style, tu as également “Petites stratégies du bonheur” de Vanessa Mielczareck.
      N’hésite pas à me faire un retour de tes lectures.
      Bien à toi,
      Marie-Joséphine

  2. Les récentes études sur le bonheur (oui çà existe!) démontrent que les gens les plus heureux ne vivent pas forcément dans les pays développés. Je pense que ceux qui ne sont pas heureux ( sans être malheureux non plus) sont d’ éternels insatisfaits qui veulent sans cesse améliorer leur vie et peuvent se gâcher le moment présent en pensant qu’il y a mieux ailleurs et, de ce fait,passent à côté de bonheurs simples. Est-ce le propre de l’homme, cet éternel conquérant de n’être jamais satisfait? J’ai toujours cette impression que l’ambition et le bonheur ne font pas bon ménage en ce sens qu’être heureux est le fait de se contenter de ce que l’on a et de penser que c’est amplement suffisant. Je me trompe sans doute. En même temps, être heureux tout le temps n’est pas possible. Ce n’est pas un état permanent car tout change autour de nous, même notre propre humeur. article très sympa à lire qui pousse à la réflexion..

    1. Merci Elodie!
      En effet, être heureux est une véritable quête. Et la folle course à la consommation nous éloigne bien souvent de nos besoins profonds. Tout est alors une question d’équilibre entre ce que l’on a et ce que l’on est.
      D’ici quelques jours, vous pourrez retrouver un article sur cette notion d’équilibre, qui j’en suis sûre, vous aidera dans la poursuite de votre réflexion.
      Au plaisir d’échanger avec vous!
      Marie-Joséphine

  3. Pingback : Simplicité - EEME - Thérapeute - Bordeaux - Marie-Joséphine Mazza

  4. Pingback : Essentiel - EEME - Thérapeute - Bordeaux - Marie-Joséphine Mazza

Laisser un commentaire